Tréhorenteuc, porte d’entrée de Brocéliande

Petit village d’un peu plus de 100 habitants, Tréhorenteuc ne serait qu’un charmant village breton parmi tant d’autres s’il n’était pas situé à proximité des sites touristiques de la forêt de Paimpont. Si le village a parcouru les siècles sans faire de bruit, c’est au 19ème siècle que des poètes et archéologues amateurs commencent à associer les environs à la légendaire forêt de Brocéliande. D’abord situé dans la vallée de Marette, le Val sans retour est déplacé au val de Rauco près de Tréhorenteuc suite à l’implantation d’une usine au milieu du 19ème siècle.
Dans les années 1940 l’histoire de Tréhorenteuc prend une nouvelle tournure grâce à l’abbé Gillard. Celui-ci fait restaurer l’église Sainte-Onenne et la transforme en centre culturel avec l’aide de 2 prisonniers allemands. Il fait éditer des petits guides et s’occupe même de faire visiter le Val sans retour aux visiteurs de plus en plus nombreux.
Aujourd’hui Tréhorenteuc est une petite commune tournée vers le tourisme lié aux légendes arthuriennes, située à 20km au nord du camping breton Domaine de Kervallon. Ce village voit passer toute l’année des curieux, des touristes passionnés et des néodruides de la région.

Que faire à Tréhorenteuc?

Lors de votre visite de Tréhorenteuc vous pourrez découvrir l’église du Graal et ses peintures et vitraux mêlant christianisme, monde celte et légendes arthuriennes. Il ne faut pas non plus manquer le manoir des Rues-Neuves qui date des 15ème et 16ème siècles. Le manoir est classé aux monuments historiques depuis 1929. Faites un tour à l’office du tourisme où vous pourrez trouver des informations concernant les différentes visites organisées, comme les balades contées dans la forêt qui plairont autant aux adultes qu’aux enfants.
A quelques centaines de mètres au nord du village se trouve le jardin aux Moines, un ensemble mégalithique de 27 blocs datant du néolithique.
Après avoir visiter Tréhorenteuc vous pourrez pénétrer dans la forêt de Paimpont au sud et découvrir les sites empreints de légendes et mythes de Brocéliande ou suivre un des nombreux chemins de randonnée, comme la boucle de 2 jours traversant la forêt au départ de Paimpont.

Le Val sans retour dans la forêt de Brocéliande

En sortant de Tréhorenteuc on se retrouve vite dans le forêt de Paimpont, aussi appelée forêt de Brocéliande depuis le 19ème siècle. A 1km du village se trouve le Val sans retour, un ensemble de sites que l’on associe depuis aux légendes de la Table Ronde.
Dans le Lancelot-Graal, le Val sans retour est créé par la fée Morgane pour y enfermer les chevaliers infidèles suite à une déception amoureuse. En Bretagne le site est surtout un prolongement naturel du massif forestier de Paimpont, teinté du rouge du schiste présent. Classé Natura 2000, le site héberge plusieurs espèces d’animaux et de végétaux, dont beaucoup d’oiseaux et de fleurs.
Au Val sans retour se trouve le miroir aux fées, un joli petit lac bien à l’abri du vent. Sa surface est immobile, tel un miroir. Tout près se trouve aussi l’Arbre d’Or, une œuvre du sculpteur François Davin fait d’un tronc de châtaignier recouvert par 5000 feuilles d’or et entouré de 5 petits arbres noircis. Installé en 1991, l’Arbre d’Or symbolise la renaissance de la forêt et la bêtise humaine qui détruit la nature.
En continuant vers l’est on tombe sur le siège de Merlin, une roche érodée qui surplombe le Val sans retour puis sur l’hotié de Viviane, un mégalithe vieux d’environ 5000 ans.
Le Val sans retour est un lieu romantique propice à la méditation et à la rêverie, à visiter pendant vos vacances camping en Bretagne Sud.