Histoire du Château de Comper

Lorsque l’on se trouve au nord de la forêt de Paimpont, plutôt proche du village de Concoret, on peut découvrir le Château de Comper. Dans un passé assez lointain ce dernier était une place forte, importante de Haute Bretagne. C’est par ailleurs ici que la légende en Brocéliande prend sa source et se découvre à ses visiteurs.
Le château de Comper situé dans le Morbihan, possède cette spécificité de mêler à la perfection légende et histoire dans un lieu unique aux multiples facettes.
C’est à partir du 13ème siècle que ce château fort d’aspect médiéval devient un endroit stratégique essentiel, notamment grâce à son emplacement, bordé d’étangs mais aussi de forêts. Il est alors la propriété des seigneurs de Gaël-Montfort.
Témoin d’un grand nombre de combats, la forteresse s’est vue envahie, détruite mais remise sur pied à plusieurs reprises. Aujourd’hui subsistent encore des vestiges du rempart actuel datant de 1375, époque où fut réhabilité le château, auparavant détruit par Bertand Du Guesclin en 1372.
Le 30 août 1467, le nouveau propriétaire du château, Guy XIV de Laval, y fait rédiger “la charte des usements et des coutumes de la forêt”. Cette charte permet de réglementer les devoirs comme les droits des personnes se trouvant ou passant dans la forêt.
Aujourd’hui et depuis le 17ème siècle, le Château de Comper est un château de plaisance.

Le parc du château et ses incontournables

Le Château de Comper étant donc devenu un château de plaisance il n’est pas étonnant d’y constater la présence d’un important tourisme. Un constat tout à fait logique puisqu’en plus d’être une bâtisse chargée d’histoire, le château est également connu pour son parc et tous ses incontournables.
Si le Centre de l’imaginaire Arthurien s’installe dès 1990, on trouve de nombreux autres aspects et lieux à découvrir au château mais également dans ses alentours.
Selon la légende, le grand lac de Comper abriterait et cacherait le palais de Cristal, autrefois édifié par Merlin, l’enchanteur, et à destination de la fée Viviane.
On raconte que c’est ici que la Dame du Lac aurait éduqué Lancelot du Lac et qu’elle y aurait forgé Excalibur, épée légendaire.
Le parc forestier de Brocéliande est très bien représenté dès que l’on se trouve à la lisière de la forêt, au cœur du parc du château de Comper et ce grâce au grand nombre d’espèces végétales que l’on peut y trouver.
A mesure de la progression dans les sentiers, les visiteurs ont l’opportunité de découvrir un panorama s’ouvrant sur l’étang de Viviane avec par exemple le chêne de Merlin ainsi qu’une allée où ont été plantés des ifs centenaires.

Le Centre de l’Imaginaire Arthurien et ses prestations

Le château de Comper, à retrouver au bord du lac de la Fée Viviane est également le lieu abritant le Centre de l’Imaginaire Arthurien. Au sein de ce centre on retrouve des expositions, des vidéos ou encore des visites commentées, toutes donnant l’occasion de découvrir les légendes arthuriennes et celtiques et d’en apprendre toujours plus.
Une exposition sur deux niveaux mais aussi un total de 6 scénographies utilisant des accessoires et des costumes, le tout appuyé par des images et textes, donnent l’opportunité de s’immerger totalement dans cet univers complété par une librairie et une salle de projection.
L’univers de la forêt de Brocéliande et des légendes arthuriennes n’aura plus de secret pour vous lors de cette visite idéale pour toute la famille qui vous fera aussi rencontrer des conteurs, des chevaliers et même des magiciens.

Le camping Domaine de Kervallon se situe à 30 kilomètres du Château de Comper pour un trajet d’environ 33 minutes.